Estelle Barthélémy, une experte reconnue et inspirante pour le développement des ressources humaines.

REC Innovation s’est construite collectivement grâce à la mobilisation et l’engagement de notre réseau d’expert. Nous lançons une nouvelle série d’articles afin de vous les faire découvrir. Ce sont eux qui accompagnent les entrepreneurs lauréats de nos programmes REC Développement et REC Accélération et leur apportent des conseils pour avancer vers leurs objectifs. Nous sommes aujourd’hui ravis de mettre en avant Estelle Barthélémy, co-fondatrice de Mozaik RH et experte chez REC sur les enjeux de ressources humaines, structuration et stratégie

Une personnalité inspirante et engagée dans le développement des structures à impact

Estelle Barthélémy fait partie des experts qui accompagnent les entrepreneurs à impact. Elle a cofondé Mozaik RH en 2008 dont l’objectif est d’agir en faveur d’un recrutement plus juste pour les jeunes des QPV.

C’est après plus de 10 années passées sur le terrain en tant que Directrice générale adjointe, qu’Estelle choisit de se tourner vers de nouveaux challenges.Elle fonde son agence OYA Agency pour accompagner les entrepreneurs à impact en 2018 et se lance en parallèle dans la réalisation d’un Executive Master à l’ESSEC, obtenu en 2019.

C’est en 2019 que Estelle rejoint le réseau d’experts de REC Innovation et intervient lors des programmes REC Développement & REC Accélération, pour lesquels elle accompagne les lauréats sur les thématiques dont elle a une parfaite connaissance : le développement RH et la structuration des structures à impact.

Estelle est intervenu sur l’accompagnement de entrepreneurs lauréats Descodeuses, CAHP-IDF, Déchets d’Art, MicroTed, Thargo et Initiatives Solidaires avec qui elle partage de nombreuses valeurs.

Avec Souad Boutegrabet, fondatrice de Descodeuses, elles ont pu ensemble travailler sur la structuration de l’association lors du programme REC Développement et ont souhaité poursuivre l’accompagnement en dehors du programme.

Avec Marie-Lucie Sciarli, fondatrice d’Initiatives Solidaires, elles ont travaillé en profondeur sur le développement RH de la structure, dans le cadre d’un accompagnement REC Accélération en 3 axes complémentaires développés par un consortium d’experts pour répondre aux enjeux de son développement.

Co-construire ensemble pour progresser mutuellement

La relation que nous entretenons avec nos experts est basé sur la collaboration et l’échange. Faire partie de l’écosystème REC Innovation, c’est avoir l’opportunité de discuter et d’orienter des projets d’accompagnement vers le meilleur élément possible. L’objectif de ce mode de fonctionnement est de proposer au lauréat accompagné de rencontrer des personnes bien entendu très compétentes mais aussi dont les valeurs sont partagées. 

C’est aussi le point de vue de Estelle qui nous rappelle que cette collaboration apporte des missions engagées et vraiment challengeantes. 

« C’est agréable de travailler dans un contexte de confiance, avec des échanges vrais et non pas de simples missions de sous-traitance » Estelle B.

Pour Estelle, REC est un catalyseur d’opportunités et de réseau pour les deux parties. Le travaille collaboratif qui est effectué permet de confronter les idées dans une optique de progression mutuelle. Un mode de fonctionnement assez rare pour être souligné, d’autant plus que l’experte se retrouve totalement dans les valeurs de notre association. 

LES 5 TIPS D’ESTELLE BARTHELEMY :

Pour booster votre développement et croissance RH, Estelle vous offre 5 conseils : 

Un développement réussi est un développement où les collaborateurs ont la latitude pour se développer et accompagner les changements de la structure
Manager par les valeurs : dans notre domaine encore plus qu’ailleurs, donner et rappeler le sens est primordial ! Cela signifie également que l’exemplarité doit-être de mise
Faire des recrutements « professionnels » : rédaction d’une fiche de poste claire et précise, diffusion large, grilles d’évaluation et compte-rendu d’entretien, cela permet de recruter au plus près du besoin et de limiter les risques d’inadéquation profil/mission.
L’art de la délégation est un art difficile, mais qui est la clé d’une croissance et d’un développement réussi
Il faut payer les gens correctement (y compris soi, en tant que dirigeant), sinon la déperdition d’énergie est trop grande et peut devenir insoutenable (turn-over, temps de formation longs et récurrents, freins périphériques liés au manque de moyen etc…).

Pour aller plus loin

Pour connaitre et en apprendre plus sur Estelle Barthélémy, suivez la sur ses réseaux sociaux – LinkedIn et Twitter !

Auteur : Andy Vilpoix