Focus expert : Alexandre Sourzac-Lami, accompagne les entrepreneurs du territoire Franco-Allemand

REC Innovation s’est construit collectivement grâce à la mobilisation et l’engagement de notre réseau d’experts. Ce sont eux qui accompagnent les entrepreneurs lauréats de nos programmes REC Développement et REC Accélération et leur apportent des conseils pour avancer vers leurs objectifs.

Nous sommes aujourd’hui ravis de mettre en avant Alexandre Sourzac-Lami, co-fondateur de Comit et expert chez REC sur les enjeux de stratégie et de gestion et d’ingénierie.

UNE PERSONNALITÉ INSPIRANTE ET ENGAGÉE DANS LE DÉVELOPPEMENT DES STRUCTURES À IMPACT

Parmi les experts qui interviennent sur les programmes de REC Innovation, Alexandre se démarque par l’approche très pédagogique de ses analyses et conseils.

En fondant Comit en 2017, l’objectif d’Alexandre et de Céline Viardot (co-fondatrice) est de soutenir et accompagner les entrepreneurs ESS en leur fournissant les outils nécessaires pour perpétuer les bonnes actions initiées lors de l’accompagnement.

Ainsi grâce à l’intelligence collective, Comit aide à construire des modèles économiques pérennes basés sur un échange de valeurs équilibré entre l’organisation et les parties prenantes.

La particularité de Comit est d’être présente sur le territoire franco allemand en opérant aussi bien à Paris qu’à Berlin.

C’est en 2019 qu’Alexandre rejoint le réseau d’experts de REC Innovation et intervient lors des programmes REC Développement & REC Accélération.

REC et Comit, une coopération au profit des entrepreneurs à impact !

Alexandre est intervenu sur l’accompagnement des entrepreneurs lauréats avec lesquels il partage de nombreuses valeurs.

Avec Alexandre Valensi , fondateur de Viacti, une association qui utilise et promeut l’Activité Physique Adaptée et Santé (APAS) comme vecteur d’autonomie et d’insertion pour tous, l’accompagnement a porté sur le développement des outils de gestion. Ils ont notamment permis à la structure d’améliorer ses calculs prévisionnels ainsi que de fixer des objectifs en corrélation avec le développement de l’association.

Avec Juliette Roubaud, fondatrice de Génération zébré et Ariane Delmas, fondatrice des Marmites volantes, les missions ont répondu à des besoins proches. En effet l’accompagnement s’est porté sur le suivi stratégique de ces dirigeantes est la mise en place d’outils de gestion. Grâce au défrichage des informations et à la sensibilisation des dirigeants, il a été possible d’améliorer la structuration et de créer des grilles d’analyse idéalement performantes.

Avec Myriam Olivier coordinatrice de l’Accorderie, une association qui a pour but de lutter contre l’isolement social et contre la pauvreté grâce aux échanges de services entre habitants, l’accompagnement a permis de co-construire une méthode d’analyse. Grâce à la mise en place de KPI adéquats rendu possible par l’implication des équipes et l’expertise d’Alexandre, la structure a pu évoluer et tirer profit de son changement d’échelle.

Le programme REC Développement se déroulant sur une durée plus courte, la méthode d’accompagnement d’Alexandre est particulièrement pertinente et permet de rendre autonomes les lauréats.

« Le périmètre des accompagnements initiaux était restreint au développement d’outils de pilotage avec les entrepreneurs, mais cela a rapidement évolué pour s’adapter aux besoins stratégiques tout en étant plus agile. »

Les Conseils d’Alexandre :

Il est important de valoriser son écosystème :

Pour chaque idée ou projet de développement, il existe un élément dans son écosystème sur lequel on peut s’appuyer (un partenaire, une structure, un contact…).

Il faut travailler à plusieurs :

La coopération, et l’intégration de toutes les parties prenantes est indispensable. Même si ce sont des personnes qui à première vues n’avaient pas d’élément à apporter.

Plus les parties prenantes sont nombreuses, plus l’analyse du modèle économique sera bonne.

Il faut revenir au concret :

Il ne faut pas se laisser avaler par le jargon d’une grille de lecture et se poser des questions qui permettent de comprendre la correspondance entre cette modélisation et l’activité réelle de l’entreprise

Auteur : Andy Vilpoix